make a donation
print this page
close this page
Bookmark and Share

PARYSE CYR

1931-2020

PARYSE CYR

 

Au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, le mercredi 23 décembre 2020, à l’âge de 89 ans et trois mois, est décédée Paryse Cyr, née Boucher, épouse de feu Roger A. Cyr. Elle demeurait à Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Née à Drummond, N.-B., elle était la fille de feu Georges et Alma (née Thériault) Boucher.

Outre son époux, elle laisse dans le deuil un fils, Jean-Roch (Françoise Caron), et trois filles : Myriam (Scott Morton), Hélène (Mike MacNeill) et Natalie (Karim Kamel), sept petits-enfants (Olivier, Maxime, Nicola, Benoît, Patrick, Younès et Lamia), deux arrière-petits-enfants (Benjamin et Charlotte), ainsi que sa sœur Reine Boucher, son beau-frère Gilbert Picard, ses belles-sœurs Alvine, Laurette et Winnie, et plusieurs neveux et nièces.

Ses sœurs Gertrude, Anne, Murielle, Marthe et Germaine, ainsi que ses frères Fernand, François, Guy et Réjean, l’ont précédé dans la tombe.

Paryse était une épouse et une mère aimante et dévouée qui accordait une grande importance aux études supérieures : ses enfants peuvent en témoigner! Avant son mariage en 1955, elle a enseigné la couture et le façonnage du cuir au Sanatorium Saint-Joseph à Saint-Basile. En 1976, elle s’est inscrite au baccalauréat en service social à l’Université de Moncton. Elle a ensuite obtenu une maîtrise à l’Université Dalhousie. Elle a notamment travaillé à la maison d’hébergement Carrefour pour femmes/Crossroads for Women avant de devenir directrice des stages en service social à l’Université de Moncton où elle a terminé sa carrière.

La famille tient à remercier le personnel infirmier et de soutien de la Résidence Moncton et du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont pour sa générosité et son dévouement.

En raison des mesures sanitaires en vigueur actuellement, une célébration de vie aura lieu à une date ultérieure.

Un don à la mémoire de Paryse peut être fait à la Fondation CHU-Dumont ou à un organisme de la province venant en aide aux femmes victimes de violence.

La direction des funérailles a été confiée aux soins professionnels de la Maison funéraire Chartersville, 363 rue Amirault, Dieppe, N.-B., (857-1901).

www.chartersville.com