make a donation
print this page
close this page
Bookmark and Share

ROBERT FORTIN

1938-2021

ROBERT FORTIN

M. Robert Albert Fortin, 82 ans, de The Villages, Floride, anciennement de Stow, Mass. et Moncton, N.B. Canada, est décédé le 19 octobre 2021 au Village Regional Hospital, en Floride.

M. Fortin laisse dans le deuil son épouse Barbara Marie (Lirette) Fortin de 60 ans, ses trois enfants: son fils Marc Fortin et son épouse Joanne de Grand Barachois, Canada, sa fille Micheline Sonia et son époux Jay de West Tisbury, Mass et son fils Pierre Fortin et sa femme Tera de Lady Lake, FL et deux petites-filles qu'il aimait et adorait tant, Jessica et Meghan Sonia et la grande chienne Maya.

Né à Saint-Malo, Québec, le 3 novembre 1938, il était le fils de feu Charles et DesAnges Fortin. Il était le frère de feu Claude Fortin et laisse également dans le deuil ses trois soeurs, Charlotte Melanson, Gisèle McCarthy et Céline Doiron. Il a ensuite déménagé à Moncton, au Nouveau-Brunswick, avec sa famille. En grandissant, il était un joueur de hockey passionné. Il a joué au hockey dans l'armée canadienne où il était aussi instructeur de parachutiste. Il a fréquenté l'école technique du NBCC, où il a appris à être mécanicien de carrosserie et était si fier d'avoir obtenu son premier diplôme de sa classe. Lui et Barbara ont déménagé de Moncton, NB à Waltham, MA au milieu des années 60. À la fin des années 60, ils ont déménagé à Stow, MA, où ils ont élu domicile pendant plus de 45 ans. Il était l'organisateur et le président de Bob's Auto Body à Maynard, MA. Vivant à Stow au début des années 70, il s'est rendu compte qu'il n'y avait pas de programme de hockey pour les jeunes, et avec un tel amour du hockey, il a lancé le programme de hockey pour les jeunes de Stow qui a connu un grand succès. Il y a de bons souvenirs pour beaucoup de ce programme de hockey. Il a ensuite travaillé pendant de nombreuses années pour ETL Construction à Stow, dans le Massachusetts, où il a pris sa retraite en 1995 et était un grand ami du propriétaire, Tony.

Après avoir vendu sa maison à Stow, il a profité de sa nouvelle maison à The Villages, en Floride, pendant les hivers avec beaucoup de golf et de pêche. Il passait les étés chez lui à Grand Barachois, au Canada, où il aimait chasser à l'automne. Entre le Canada et la Floride, il s'arrêterait à Marthas Vineyard, MA pour passer du temps avec ses petites-filles et son gendre préféré.

Il manquera tellement à sa famille et à tous ceux qui l'ont connu, mais nous savons que, sans aucun doute, il jouera toujours son hockey, jouera au golf, chassera et pêchera. Nous savons qu'il veillera toujours sur nous tous.

Un service privé aura lieu au cimetière Notre-Dame-du-Clavaire à Dieppe, N.-B.  à une date ultérieure.